Cute You're

Créations pour petits et grands

Du corail et de la dentelle

3 Commentaires

Prenez un beau coton fil à fil de couleur corail et associez-le à de la dentelle (la belle et fameuse dentelle de chez Stragier) et vous pourrez obtenir un résultat WAOUW! C’est l’association qu’a choisie ma sœur pour que je relève un fameux défi (je n’avais encore jamais cousu de dentelle) : réaliser une robe pour un mariage.

unnamed (13)

Première étape : le choix du modèle. Après avoir épluché pas mal de magazines et de patrons, son choix se porte sur une robe de la revue Tendances Couture – Simplicity n°17.

unnamed (15)

 

Le hic : il s’agit d’un patron grande taille. Première difficulté donc : réajuster le patron à la taille de ma sœur; ce qui ne fut pas chose simple car elle ne fait pas la même taille partout… L’idée est aussi de faire des manches plus courtes et rien qu’en dentelle, de doubler le bustier avec la dentelle et de laisser la jupe en coton corail.

Deuxième étape : découpe du patron et réalisation d’une toile afin de pouvoir faire des réajustements. Et heureusement que je n’ai pas coupé directement dans le bon tissu, car j’ai dû reprendre pas mal, tout comme je me suis aperçue que la robe faisait des plis dans le creux du dos,  ce qui m’a valu de reprendre à cet endroit-là  aussi.

Troisième étape, une fois que nous sommes sûres du bon ajustement de la robe : la découpe dans la dentelle et le tissu. La dentelle, c’est une opération délicate! D’autant plus que le bord de la dentelle devait correspondre au bord des manches ainsi qu’au bas du bustier. L’idée est de placer cette dentelle par-dessus le bustier de sorte qu’elle se pose délicatement sur la taille. Cela se résume en fait à coudre un second bustier rien qu’en dentelle, qui sera joint au tissu et à la doublure par la couture d’encolure. La surjeteuse m’a bien aidée pour assembler les pièces du bustier en dentelle, car les coutures devaient être les plus invisibles possible. Vous me suivez? 😉

unnamed (14)

 

Quatrième étape : assembler et coudre la robe. Pas de souci particulier à ce stade-là, si ce n’est les emmanchures. Le modèle n’est pas prévu pour être triplé (doublure, tissu, dentelle). Comment dès lors insérer les manches en dentelles avec le bustier déjà triplé? Cela m’a valu quelques heures de réflexion. Au final, j’ai choisi de coudre les manches en tout dernier, apposées aux emmanchures. Et pour que la robe tienne bien, j’ai ajouté deux fines bretelles sur lesquelles les manches raglan sont venues se poser. Opération délicate aussi qui m’a pris d’autres centaines de minutes.

Cinquième étape : dernier essayage avant de réaliser les finitions. Ok, tout se met bien (soulagement!).

Sixième étape : les finitions. L’ourlet de la robe, à la main, au point invisible bien entendu. Puis, à la main toujours, coudre la dentelle sur tout le pourtour du bustier ainsi que dans le dos. Encore quelques heures de travail à ajouter! Et petite note finale, la découpe de quelques fleurs de dentelle que j’ai cousues à la main sur la poche droite de la robe.

DSC_9183

 

Alors, satisfaite du résultat? La perfectionniste que je suis aurais encore voulu mieux faire mais le principal était bien entendu que ma sœur se sente à l’aise dans sa robe et surtout qu’elle se sente belle, je pense que c’était le cas 😉 On aurait pu discuter sur la présence des grandes poches sur la robe mais c’est ce qui rend le modèle original, tout en restant chic grâce à la dentelle. Après-coup, je pense qu’il aurait été aussi plus simple de partir de rien et de construire le patron ou la robe sur elle, plutôt que de se casser la tête à modifier les tailles d’un patron…

Je vous laisse découvrir le résultat en photos 😉

DSC_9177 DSC_9178 DSC_9179 DSC_9180 DSC_9185 robe Caro

Et pour l’occasion, ma sœur a réalisé une pochette dans les chutes de tissu !

Voilà, maintenant, il faut que je trouve le temps de coudre une robe pour moi 😉 A bientôt!

 

3 réflexions sur “Du corail et de la dentelle

  1. SUPERBE I LOVE IT.

  2. Bonjour ,bravo, elle est superbe cette magnifique robe. Tu as eu de la patience. Je me permets de te demander un conseil, je couds une petite robe en popeline petite fille je la double, mais les manches ne sont pas doublées, comment gérer l’emmanchure, je n’ai pas envie de replier la doublure et coudre à petits points glissés sur l’emmanchure, y aurait il un autre système ,plus net, plus propre. Il parait qu’on peut faire autre chose, mais je ne vois pas. Peut être, as tu une idée. Je te remercie de m’avoir lu et espère une réponse qui pourra me rebouster. Merci beaucoup. Anne

  3. Merci beaucoup 🙂 Oui, il existe une méthode mais qui demande un peu de patience et de délicatesse. Il existe deux manières de faire. La première, c’est celle-ci : https://cleonis.files.wordpress.com/2011/11/doubler_haut_robe_sans_manche.pdf
    Pour ma part, j’utilise plutôt cette méthode-ci : https://www.youtube.com/watch?v=9Fmn3awG18s
    Je suis sûre que vous allez y arriver 🙂 Bonne couture!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s