Cute You're

Créations pour petits et grands


2 Commentaires

Sweat hart

Brindille & Twig, ça vous parle? J’ai découvert cette marque de patrons un peu par hasard et j’ai tout de suite été attirée par leur gamme enfants, entre autres. Ils proposent aussi des patrons pour femme mais je n’ai pas encore testé. Parmi tous ces patrons, j’ai craqué pour le « Hooded raglan sweatshirt« , et en plus, il est gratuit! Alors la tentation d’en coudre un là, tout de suite, fut encore plus grande 😉

Lors d’une visite éclaire au marché du tissu de Libramont, je n’ai pas pu résister, j’ai acheté du sweat, pour ne pas changer 😉 Mais celui-ci était tellement craquant ; je voyais bien ma princesse arborer ce joli bleu et ces cœurs roses.

Comme vous le voyez, je me suis amusée avec les détails : plus besoin d’étiquettes de lavage qui grattent! Merci à ma belle Janome 🙂

Je peux déjà vous dire que ce modèle est parfait ! Je l’ai réalisé en taille 4 ans et il taille bien comme il faut. Les explications sont claires et tout s’emboîte en un éclair.

Mon seul regret? Ce patron, disponible de la taille bébé à la taille enfant, ne va pas au-delà du 6 ans… Alors je pense que je vais expérimenter la gradation de patron pour pouvoir en réaliser un en taille 8 ans pour son grand frère 😉

Une belle alliance donc entre un tissu tout doux et un patron efficace ; à refaire, et vite !

Je me suis aussi amusée avec les surpiqûres en forme de cœur tout autour du bord de la capuche 🙂

A bientôt pour d’autres réalisations !


1 commentaire

Livia en Liberty

Les jours rallongent petit à petit et même si le soleil n’est pas fort présent pour le moment, on a envie de fleurs, de couleurs et de gaieté, pas vous?

Sur le coin de mon étagère, dormait un coupon de sweat Liberty que je gardais précieusement en attendant un chouette projet à réaliser… En allant au salon Aiguilles en Fête à Paris, j’ai eu la chance de rencontrer Catharine Deweerdt, créatrice de la marque de patron Coup Coup. Elle m’a offert un de ses nouveaux patrons et je me suis dit qu’il arrivait à point nommé pour mon coupon de Liberty de chez Motif Personnel. Il s’agit du patron Livia. dsc_2006 dsc_2008

Les + du patron : c’est un modèle qui peut se décliner en plusieurs autres modèles très différents, tout cela à partir d’un seul patron, c’est plutôt sympa, non? Aussi, une fois passé le déchiffrement du patron et des explications, tout s’emboîte merveilleusement bien.

Les – du patron : je l’ai dit, j’ai parlé de déchiffrement. Je trouve que les planches ne sont pas très claires et les explications sont assez succinctes, ce qui demande un peu de patience et de logique. Je vous avoue que j’ai failli le mettre de côté… non pas que je n’avais rien compris, mais que pour le moment, j’aime la couture efficace qui me permette de ne pas perdre trop de temps à comprendre un montage ou l’autre. Peut-être n’êtes-vous pas de mon avis mais je trouve cela dommage, surtout qu’il s’agit de très chouettes modèles! Allez vite jeter un œil au site internet Coup Coup.

Question taille, il taille juste. Assez juste je dirais, surtout en longueur. Je l’ai réalisé en taille 4 ans pour ma 3,5 ans, assez menue et je me rends compte que j’aurais dû rallonger les manches… Mais en largeur, il est parfait. Vous allez juger par vous même 🙂

Pour ma part, j’ai choisi de réaliser le modèle C, le sweat.

dsc_1996 dsc_1997 dsc_1998 dsc_1999 dsc_2000 dsc_2001 dsc_2002 dsc_2003 dsc_2004dsc_2005

J’adore les manches raglan et les pattes de boutonnage sur le devant; je trouve qu’elles donnent beaucoup de caractère à ce modèle.

dsc_1991 dsc_1995dsc_1990

Sweat Livia, réalisé en taille 4 ans (modèle C). Tissu de chez Motif Personnel et bord-côte de chez Nostex.


4 Commentaires

Le retour des licornes

Qui n’est pas fan des licornes? J’en connais déjà une (Oriane Cousu Main), qui les collectionne. Il y a quelques temps, j’avais justement cousu une robe licornes en jean pour sa princesse. Et je dois dire qu’Oriane m’a un peu contaminée ; j’adore … enfin, ma fille adore les licornes 🙂 Un p’tit tour sur un site polonais et hop, je me retrouve avec un superbe sweat bouclette avec pleins de belles licornes.

jednorozce-granatowe-pe240

Alors, pour la petite histoire, il existe un énorme engouement pour ces sites polonais de tissus. Il faut parfois y naviguer à l’aveugle car il n’y a a pas de traduction française mais une fois qu’on sait que tel mot = telle matière, c’est un jeu d’enfant 🙂

Au début, je ne savais pas trop ce que j’allais faire de ce tissu. Puis, je me suis décidée à tenter une version manches longues de mon patron maison (cf. les t-shirts et la petite robe ananas). Je peux déjà vous dire que ma fille a complètement adopté la tenue ; voilà donc une maman heureuse 🙂

dsc_1645

dsc_1647 dsc_1650 dsc_1648

A retenter, je pense que j’échangerai les fronces contre des plis. Comme il s’agit d’un tissu bouclette plus épais qu’un simple jersey, cela peut vite faire un effet ballon à la taille, dépendant d’un enfant à l’autre. Les manches volantées sont finies au point roulotté à la surjeteuse.

dsc_1669 dsc_1670 dsc_1674 dsc_1677

Une robe idéale pour une partie de cache-cache 🙂

A bientôt et belle semaine à tous!


3 Commentaires

Babylock et t-shirts en folie

Il n’y a pas que les machines à coudre dans la vie… il y a aussi les surjeteuses 😉 Quand on est accro à la couture, et qu’on se lance dans la réalisation de matières stretch, comme le jersey ou le sweat, l’utilisation de la machine à coudre seule peut nous paraître limitée. Alors oui, il est bien entendu possible de réaliser des sweats ou des t-shirts à la machine à coudre – point stretch (légèrement zigzag), aiguille double, aiguille spéciale jersey,… –  mais si l’on peut les réaliser à l’aide d’une surjeteuse, c’est encore mieux car plus précis, plus facile et plus rapide.

Jusqu’à présent dans mon atelier, j’ai une surjeteuse de marque Brother (modèle 3034D). Je l’ai depuis 6 ans je pense… Au début, j’utilisais surtout le surjet à 3 fils. Coudre du stretch me faisait peur et je n’osais pas trop me lancer dans la réalisation de t-shirts ou autre matière stretch. Mais tout cela, c’était avant Cousu Main 😉

Bref, je prends de plus en plus de plaisir à manier la surjeteuse et assembler des matières stretch. Et puis, il y a quelques semaines, quand Stecker m’a proposé de tester une de ses machines, j’ai nommé la surjeteuse Babylock Enlighten , j’étais aux angles 🙂 J’ai eu soudain l’envie de coudre des t-shirts et de dompter la bête. Mais ne n’ai pas cousu que des t-shirts car je voulais aussi voir toute l’étendue de ses possibilités.

14269678_10157389940960147_1124137218_n

Des possibilités, elle en a tout plein! Elle offre déjà un avantage certain, : son système d’enfilage ; hop, une pression sur un bouton, un souffle d’air et comme par magie, tout est enfilé, tout est réglé! Un jeu d’enfant! Adieu les multiples essais pour trouver la meilleure tension…

Elle offre aussi de multiples points décoratifs, comme le point vague : babylock-enlighten-point-wave

J’ai d’abord testé le flatlock ou couture plate, qui permet une couture bord à bord avec un point décoratif. Pour cela, j’ai réalisé un foulard en assemblant quatre rectangles de tissu avec ce point-là.

14328825_10157389941290147_221327548_n

L’avantage est que sur l’envers, la couture est couchée et donc à plat ; très agréable car il n’y a pas de rebord qui puisse gêner. 
14281565_10157389941275147_1933208828_n

Sur le devant, on a un point que je trouve assez décoratif dont le rendu donne plutôt bien sur un foulard!

14331010_10157389941715147_397259198_n

Pour finir, j’ai utilisé le point roulotté pour le pourtour du foulard. Ce point est d’une précision et d’une perfection à couper le souffle!

Ensuite, je me suis lancée dans une série de t-shirts pour ma princesse. Il s’agit d’un patron maison que je réitère à l’infini, et que je module selon mes envies 🙂 Pour ce modèle, j’ai utilisé le surjet à 4 fils ainsi que le point roulotté. N’ayant pas de recouvreuse, j’ai fait l’ourlet à la machine avec une aiguille double et les surpiqûres au point stretch.

14269745_10157389942160147_1305858838_n 14330868_10157389942140147_1633983386_n 14281300_10157389942115147_1276138646_n 14302825_10157389942005147_1292937328_n 14269839_10157389941990147_1028028305_n 14302453_10157389941985147_1221107589_n 14328828_10157389941860147_1122609599_n 14287727_10157389941800147_654224248_n

Tissus : Stoffenspektakel, Nostex, Les Tissus du Chien Vert et Motif Personnel pour la robe ananas.

Verdict du test : complètement séduite, même si je n’ai pas eu le temps de tester toutes ses possibilités! Ce sera sans doute un de mes futurs achats! Je redoutais dès lors la reprise de ma Brother 3034D, une fois la Babylock rendue… Mais comme elle revient d’un entretien, qui était plus que nécessaire, je la retrouve comme neuve! Merci Stecker 😉

Et finalement, elle est plutôt pas mal aussi, ma petite Brother, et elle a un avantage que beaucoup d’autres surjeteuses n’ont pas : son bras est amovible et permet de coudre et surjeter facilement des bords de manche. Pour le reste, il va falloir que je continue à jongler avec les tensions mais pour le moment, je m’en sors plutôt pas mal, même si la Babylock me faciliterait beaucoup plus la tâche 😉

Et vous, quelle surjeteuse utilisez-vous?

A bientôt pour d’autres réas !


6 Commentaires

Histoire de salopette

Qui n’a pas une salopette dans son armoire? 😉 Oui, la salopette est à la mode. Pourtant, elles est vieille comme le monde. Je rêvais donc de coudre une salopette pour ma choupette. J’avais repéré depuis longtemps un modèle d’un hors-série Burda Enfant printemps/été 2016 (le dernier en date). Mais je voulais me réapproprier le modèle et y mettre la « Astrid Touch ». J’imaginais une bavette plus haute avec un faux col style claudine intégré. J’ai donc redessiné le haut du patron en essayant d’être fidèle à ce que j’avais imaginé. 14088706_10157301045770147_1823327165_n

Au niveau du patron en lui-même, j’avoue avoir un peu chipoté avec la ceinture qui, vous le remarquerez, n’est pas parfaite, et surtout pas pour une perfectionniste comme moi! Je pense que j’ai un peu trop réduit les valeurs de couture… Mais bon, ce qui importe, c’est le résultat, non? Alors pour ceux qui ne l’auraient pas encore vue, voici les détails en photos.

DSC_1039 DSC_1040

J’ai voulu mettre des pressions Kam sur les côtés mais il y avait tellement d’épaisseurs au niveau de la ceinture, qu’elles n’ont jamais tenu malgré plusieurs essais. J’ai donc d’abord réalisé une boutonnière et cousu un bouton rouge, puis j’ai continué avec les pressions ; au final, c’est plutôt sympa comme rendu.

DSC_1041

Ce beau tissu en jean stretch provient de chez la Mercerie Caréfil ; j’y trouve d’ailleurs pas mal de beaux tissus 😉

Que pensez-vous de ce petit col ajouté? J’avoue qu’il me plait assez bien 😉

DSC_1047 DSC_1051 DSC_1052 DSC_1053

Bon, il m’a fallu pas mal de temps pour que la mistinguette daigne la porter… Mais, au final, elle la trouve très confortable …

13618022_10157085113700147_355061836_n 13624819_10157085113810147_2083009683_n 14081006_10157301045175147_308527064_n

… surtout pour se lancer en trottinette à travers champs 🙂

14081046_10157301045580147_1362200533_n

J’ai d’ailleurs eu très peur quand elle est revenue à la maison avec une grosse tache de bitume sur le genou ; fort heureusement, les produits miracle existent ! « Même pas mal », a-t-elle dit, fière comme Artaban 🙂

A bientôt !

 

 

 


7 Commentaires

Des ananas comme Maman !

Il y a déjà un petit temps, j’ai réalisé le patron Aime Comme mon petit bazar de Aime comme Marie, avec un merveilleux tissu ananas, de chez Motif Personnel. Cette robe, je l’ai portée lors de la deuxième émission de Cousu Main, pour ceux qui s’en souviennent 😉 12509113_1184424961587660_73581982920916102_n

Il me restai un coupon mais je ne savais pas trop quoi en faire jusqu’à ce que l’inspiration surgisse. Mais oui, il fallait que j’assortisse ma fille, évidemment 🙂

Hop, d’après un patron tout droit sorti de mon imagination, et décliné à partir d’un patron de t-shirt home made que vous allez bientôt voir par ici, voici la fameuse robe assortie mère-fille. Simple mais efficace et le must ; elle vole quand elle tourne, que demander de mieux? DSC_1067 DSC_1070 DSC_1078 DSC_1080 DSC_1084

Petites manches volantées, dont le bord est roulotté grâce à une surjeteuse de compétition que j’ai à prêter des Etablissements Stecker, j’ai nommé la Baby Lock Enlighten. Vous en saurez plus prochainement mais je peux déjà vous dire que c’est un jeu d’enfant de coudre avec une telle machine!

Pour les fronces, j’ai adopté la technique de Michèle (Cousu Main 2), à savoir coudre un élastique transparent de la largeur souhaitée à la jupe ; cela fronce tout seul et c’est plus facile à coudre à la partie du haut, c’est-à-dire le buste. Et surtout, c’est net et efficace!

Les surpiqûres et l’ourlet du bas sont réalisés à la machine.

La princesse a tout de suite voulu l’essayer 🙂DSC_1087 DSC_1088 DSC_1090 DSC_1097 DSC_1100

Tissu Ananas (Aime comme Marie) de chez Motif Personnel

Patron Maison


4 Commentaires

Le Scammit en Liberty

Encore une petite cousette pour ma Princesse… Entre d’innombrables obligations, il me fallait un projet simple et efficace qui me permettait de piocher le bon tissu dans ma caverne d’Ali Baba 😉 Et ce projet, je l’ai trouvé à l’Atelier Scammit; mon choix s’est naturellement porté sur le modèle enfant Le Scammit.

Des petits morceaux de Liberty et un coupon de maille vert acidulé (Stoff, Arlon) plus tard, nous obtenons un joli Scammit en taille 3 ans, pour le plaisir d’une Princesse 🙂

13511594_10157024401725147_838855460_n

J’ai scrupuleusement respecté le patron, mis à part le bas du sweat, que je préfère arrondi plutôt que droit. Les explications sont très claires et c’est un jeu d’enfant d’assembler les différentes pièces. Et cette petite touche de Liberty aux épaules, c’est ce qui fait tout !

13515400_10157024401680147_125525907_n

Pour la patte de boutonnage, j’ai opté pour des pressions roses Kam, pour un effet plus pétillant.

13487767_10157024401445147_789184177_n

Résultat : elle ne s’en passe plus !

13492999_10157024336375147_594509604_n 13487641_10157024335865147_1351328263_n

Bon, maintenant, on attend le soleil, car on a envie de coudre des petites robes légères !