Cute You're

Créations pour petits et grands


2 Commentaires

Défi grossesse 2 – Sweat Jane

Je continue mon défi de me coudre des vêtements de grossesse à partir de patrons, non prévus pour à la base, mais adaptables et compatibles.

Pour ce deuxième round, j’ai jeté mon dévolu sur le sweat Jane de La Maison Victor, du 01/2019.

52929422_244329613138518_312148099835363328_n

Pourquoi ce modèle? parce qu’il est en matière sweat (donc très confortable) et a une certaine longueur, idéal quand on a un gros bidou ! Mon choix du tissu s’est porté sur un molleton Liberty, que j’avais déjà depuis un certain temps dans mon stock et que je gardais précieusement, trouvé sur le site de Ma petite Mercerie. Il m’en restait pas mal suite à la réalisation du sweat Livia pour ma fille (bien trop petit déjà…).

52755215_2137052679942843_8297180674687762432_n

Ce sweat est bien chaud et tout doux à l’intérieur, je l’adore ! Par contre, il n’est pas très extensible donc il m’a fallu faire quelques adaptations.

DSC_5180

Les modifications :

Suite à quelques avis sur le net au sujet de ce modèle, et suivant mon impression de  départ, j’ai d’abord remonté l’encolure de 7 cm. Le décolleté est en effet assez plongeant ; on aime ou on aime pas, mais en ce qui me concerne, pour pouvoir le porter à l’aise, j’ai donc préféré modifié cette encolure. Il suffit alors d’adapter la parementure.

DSC_5181

Autre modification : le tissu n’étant pas fort extensible, j’ai dû rajouter quelques centimètres à la bande de finition du bas, sinon je n’aurais pas pu l’étirer comme pour n’importe quel autre bord-côte. Enfin, j’ai raccourci la hauteur des manches de 4 cm car elles étaient fort longues.

 

Question taille, je l’ai réalisé en t. 36 sans aucune autre modifications. A refaire, j’enlèverais bien encore un bon 5 cm de longueur, si pas plus… Mais cette longueur-ci est idéale pour le porter façon tunique en tant que sweat de grossesse. L’année prochaine, je pense que je le raccourcirai !

DSC_5185

Question difficulté, le seul point qui demande un peu d’attention et de méticulosité est l’assemblage de l’encolure en pointe. Je l’ai donc d’abord assemblée à la mac avant de finir le tout avec la surjeteuse. Sinon, c’est un modèle très rapide à coudre, comme je les aime!

Et avec ce beau soleil de ces jours-ci, on a envie de porter des couleurs et des fleurs, vous ne trouvez pas? Alors bon soleil à tous et à la prochaine cousette !

DSC_5184DSC_5198


2 Commentaires

Hack Bergen

Bergen, c’est le nouveau patron de Anne Kerdilès Couture. Vous l’avez sûrement déjà croisé sur le net; les versions abondent et sont toutes les unes plus belles que les autres. J’ai craqué moi aussi pour ce beau modèle : un doux mélange entre le sweat et le cardigan chic. J’ai tellement apprécié le coudre que j’en ai réalisé deux 🙂 Deux versions bien différentes aussi.

Pour ma première version, j’ai choisi un superbe sweat fleuri de chez Chipote et Papote (Mercerie créative à Bruxelles). J’ai respecté le patron de A à Z, histoire de le tester tel quel. Et ce fut un régal à coudre. Tout s’assemble quasi tout seul (merci la surjeteuse) et les détails, tels que les emmanchures plissées, la taille cintrée, les pressions sur le devant, font toute la différence, je les ADORE ! Et surtout, cela fait une carrure royale grâce à la coupe raglan, vous ne trouvez pas? Jugez plutôt par vous mêmes 😉

 

Je n’ai pas rencontré de difficultés particulières. Les explications sont d’ailleurs très bien faites. Là où il faut être vigilent, c’est à la pose des pressions ; il s’agit de bien les placer du premier coup! Les surpiqûres donnent une jolie finition au vêtement.

Je n’ai donc pas attendu longtemps pour réaliser une deuxième version, dans un sweat matelassé que j’ai trouvé au salon Aiguilles en Fête, à Paris, sur le stand de Tissus And Co. Cette fois-ci, je le voulais plus « sportswear » même si au final, on retrouve le côté plutôt chic du modèle. Le tissu en est sans doute pour quelque chose. Comme je trouvais mon premier essai un rien trop court, j’ai rallongé le devant et le dos de 3 cm. J’ai également rajouté 1 cm à la longueur des manches. Et pour me passer des pressions, j’ai coupé le devant dans le pli du tissu en enlevant la parementure. Je dois dire que cette version a ma préférence… Qu’en pensez-vous?

Ce qui est sûr, c’est qu’entre les deux, mon cœur balance 🙂 Mais ne dit-on pas, jamais deux sans trois? Affaire à suivre !