Cute You're

Créations pour petits et grands


8 Commentaires

Le jean – Cousu Main épisode 6

Le jean, un thème que je redoutais… Surtout le pantalon jean pour homme! Je n’en avais jamais fait, et le montage de la braguette me faisait peur. Dans cette émission, où je me fais très discrète finalement, il n’apparaît pas que j’aie éprouvé des difficultés lors du montage de la braguette. Pourtant, ça m’a fait perdre énormément de temps et m’a mise en retard pour tout le reste, donnant pour résultat final le bouton manquant! Oui, un jean n’est pas un jean sans son bouton à la ceinture 😉

La pression était bien là, car non seulement il fallait coudre un jean, mais aussi il fallait qu’il sied à un mannequin en chair et en os! Je ne vous dis pas comme l’ambiance était au rendez-vous sur le plateau! Prises de mesures oblige, je me suis rendue compte qu’il fallait que je réduise la largeur de mon patron si je voulais que le jean soit adapté à sa morphologie.

Mais revenons un peu sur le choix des tissus. J’ai choisi un jean pas trop foncé, que je pouvais assortir à un jean style pied-de-poule, pour les poches. Ce jean pied-de-poule, dès que le l’ai vu, je l’ai voulu… c’était la touche originale et moderne qui allait me démarquer des autres.

Astrid

Astrid

Astrid

Au final, mon jean prend forme et j’en suis plutôt satisfaite. Mais le temps reste mon ennemi numéro 1 et il me manquait 5 minutes pour mettre ce bouton à la ceinture. Cela m’a valu la 4e place. Pour un premier jean, je le trouve très classe quand même 🙂 J’avoue que celui d’Edith et de Michèle l’étaient encore plus !

Astrid

IMG_3061 IMG_3062

Place à la customisation. Tout de suite, mon choix était fait : j’allais réaliser une petite veste d’enfant à partir de 2 pantalons en jean et d’une veste en jean dame. Encore une fois, on ne voit pas grand chose de cette customisation avant le résultat final. Dommage, car je m’étais vraiment appliquée pour qu’elle soit parfaite, même à l’intérieur!

htmlDiff_shadowbox (4)

Astrid

En deux heures, c’était quand même risqué, car n’ayant pas de patron, je suis repartie sur la technique du moulage, et j’ai même créé un patron de col à partir du mannequin. Pas le temps de placer les poches… Haaa ce temps, encore et toujours !!!

12695499_1680823772195059_781608996_o 12646969_1201973446499478_5283130981763203322_n

IMG_3092 IMG_3093

Bon, place au verdict…

Astrid

Entre Roderick et Laetitia, c’est serré. C’est malheureusement ma Laeti qui nous quitte. Cela devient de plus en plus difficile de voir partir ces compagnons de route! Car avec les jours qui passent, et vu l’expérience intense des tournages, nous nous attachons les uns aux autres, pas moyen autrement !Mais je vous invite chaudement à découvrir les créations de Laetitia sous la marque Maison Onissia. Moi, j’ai déjà adopté, et vous?

La semaine prochaine, place à la lingerie…. Encore un défi de taille car je ne m’y suis jamais aventurée avant. Et à la base, c’est pas trop mon truc… Mais vous verrez bien 😉 Encore une émission qui promet d’être bien vivante et passionnante! A samedi!

 


5 Commentaires

Du velours en veux-tu en voilà – Cousu Main épisode 4

La semaine est passée si vite, que j’ai oublié de vous raconter la 4e émission du concours, qui avait pour thème le velours. Au menu de la journée, donc, le pantalon velours à revers en guise d’épreuve technique, et une robe de chambre en velours démodée, à transformer en une robe chique et tendance.

Revenons d’abord sur l’épreuve technique, à savoir le pantalon en velours. J’avais déjà fait des pantalons avec fermeture à glissière invisible sur le côté, et j’avais déjà cousu du velours. Donc, l’épreuve ne me semblait pas insurmontable, facile même si je peux dire 😉 Mais la pression est quand même là car Julien et Amparo souhaitent que je leur montre beaucoup plus, que je leur montre tout ce dont je suis capable. Il me fallait alors pas me contenter d’exécuter simplement le patron, mais aussi d’y ajouter un détail, une touche en plus. La première idée qui m’est venue à l’esprit, est de coudre une poche dans le même tissu que celui de la ceinture. Après-coup, je me dis que j’aurais dû faire cette poche plus discrète mais au moins, on voit le pantalon de loin 😉

Astrid

Astrid

J’étais assez fière de ma fermeture à glissière, parfaite selon moi ! D’autant plus que j’étais la seule à l’avoir montée comme il le fallait, alors que les autres ont dû recommencer. On aurait pu croire dès lors que j’allais sortir première mais c’était sans compter sur ce fameux revers, qui a fait beaucoup d’émules entre nous, couturiers amateurs. En effet, il existe plusieurs techniques de revers, et ce n’était malheureusement pas la technique attendue par Julien et Amparo. Seule Oriane l’a fait comme il le fallait; ce qui lui a valu la première place, et c’était grandement mérité aussi !

IMG_3005 IMG_3007

Pour la partie customisation, quel challenge nous attendait! Pas facile de transformer ce peignoir de grand-mère en quelque chose de joli et mettable ! J’ai pris la décision de faire quelque chose de simple et efficace : une petite robe de cocktail. J’ai été un peu déçue car au final, nous n’avons pas bien vu ma réalisation à l’écran. Donc je me permets de vous en dire un peu plus ici 😉

IMG_3017 IMG_3018

Pour le haut de la robe, je me suis lancée pour la première fois dans la technique du moulage, c’est-à-dire partir du mannequin pour construire le vêtement et non partir d’un patron ou d’une technique qu’on appelle « à plat ». Vrai challenge pour moi, notamment dans les découpes princesses du devant, qui épousent bien la poitrine. Pour une première, ce n’était pas parfait, surtout les emmanchures qui n’étaient pas vraiment à la même hauteur de chaque côté.

J’ai créé un décolleté dans le dos, et repris un des boutons de la robe de chambre en guise de décoration. Pour le bas, j’ai simplement repris le bas de la robe de chambre, que j’ai froncé pour le coudre à la taille. Ici, j’ai posé les fronces par-dessus le haut (je ne les ai pas intégrées dans la couture) pour créer un effet de ceinture à la taille. On voit parfois des robes comme cela dans le commerce, et j’aime beaucoup car cela donne du volume tout en finesse. Malheureusement, la machine m’a joué des tours au moments de la coudre sur le haut et les coutures n’étaient pas nettes, car la canette devait être mal mise ou remplie. Dans le feu de l’action, et vu le temps qu’il reste, nous n’avons pas toujours le temps de remédier à ces petites erreurs…

Mais, dans l’ensemble, je suis contente de cette créa, et c’est un modèle que je porterais volontiers.

Venu le moment du verdict, il est malheureusement temps de dire au revoir à Christelle. Le temps a joué contre elle dans beaucoup d’épreuves mais, réellement, c’est une couturière et créatrice hors pair dont les créations sont juste waouw! Alors allez vite jeter un œil à son site internet et ses superbes nœuds papillons père-fils !

Allez, je vous laisse, dans quelques heures, on coud encore et cette fois-ci, c’est le duffle coat qui nous attend! Et en attendant, voici encore quelques photos d’ambiance durant le tournage de l’émission 4. A très vite!

IMG_3015 IMG_3014 IMG_3011


Poster un commentaire

Pantalon girly

Pour ma petite choupette, qui avait encore besoin d’un pantalon bien chaud (oui, oui, il fait encore froid par ici !), j’ai réalisé un modèle de la revue Ottobre 06/2014. Et bien, je vais ranger ce modèle dans les basiques-faciles-à-coudre-et-à-refaire : prenez un velours stretch, une petite cotonnade (ici, du Liberty) pour doubler les poches et la ceinture, un bout d’élastique, et le tour est joué 😉 Pour ceux qui hésiteraient encore à se lancer dans la confection de pantalons pour enfants, je recommande ce modèle, car bien expliqué et facile à réaliser.

Le tombé est parfait, et la taille élastiquée permet à ma princesse de l’enlever facilement. Le modèle ne prévoyait pas d’ourlet rapporté mais je trouvais que cela ajoutait quelque chose en plus, surtout si l’on souhaite retrousser un peu le bas.

Pour ce premier pantalon, un rien taille basse, je l’ai joué assez sobre et je me suis dit que j’aurais pu ajouter plus de détails en Liberty, comme un passepoil le long des poches arrières, ou encore le long de la ceinture, ou encore faire une ceinture contrastée… A essayer donc pour un deuxième essai.

En attendant, sa garde-robe s’agrandit petit à petit avec du « home made by Mum », et j’aime ça (elle aussi!)!

DSC_8011 DSC_8013 DSC_8015 DSC_8016 DSC_8019 DSC_8020 DSC_8031

Velours stretch de chez Mondial Textile et Liberty de chez Stragier.